• PRESSION FINANCIERE - LA BPCA - UNE BANQUE IMPOPULAIRE LIEE A LA VILLE DE CANNES

     Banque Populaire 

    Pression Financière                                                                             

    Clôture de Compte BPCA Sans Aucun Motif Financier

    Harcèlement social Grave et Injustifiable mais Politiquement Justifié à CANNES…

     

     


    Objet : Fin de non-recevoir de mes demandes envoyées par Fax ,  Emails,  Courriers, Téléphones, etc…

    Monsieur VERDI   Patrice                                                                                             

    CANNES   LA  BOCCA  le  04/07/09

    à

    Madame MADALA

    BPCA

    CANNES CARNOT
    10 BD CARNOT
    06400  CANNES

    Courriel : jocelynemadala@cotedazur.banquepopulaire.fr
    Ligne Directe : 04 97 06 57 34
    Fax Direct : 04 97 06 57 31

    Tél :  +33 (0)8 20 39 00 26
    Fax : +33 (0)8 20 82 15 26

     

     

    Madame MADALA,

    BPCA CANNES CARNOT

     

    J                                

    Madame,                                                         Copie Courriel envoyé le 16/06/09 à 19h39

     

     

     

    J'ai effectué un virement sur compte tiers de 90 euros depuis le 07/06/09.

     Puisque ce virement ne s'effectue pas, je vous demande par le présent courriel de l'annuler.

     J'espère que ce type de problème ne se reproduira pas dans l'avenir car je serai amener à penser que vous tentez d'exercer volontairement des pressions personnelles et non professionnelles sur mon compte en gagnant systématiquement du temps sur l'ensemble de mes opérations.

     VERDI Patrice

     

     

     

                                                                                              Copie  Courriel envoyé le 17/06/09 à 20h55 : 

     

    Je pense que vous ne tenez pas compte de mes courriels, donc vous vous cachez derrière votre hiérarchie ou un anonymat professionnel !

     

    Plus pour longtemps.

     

    Il a donc fallu créer des blogs qui lient officiellement la Mairie et la BPCA car vous entretenez une ambiance conflictuelle permanente depuis des années sans aucun respect de ma situation sociale, de ma Famille et de mes deux enfants !

     

    Un lien existe-t-il entre la gestion particulière de mes comptes par votre personne et la Mairie dont vous étiez une ancienne employée ?

     

    J'ai préparé tout cela et je vous enverrai les différentes URL des blogs référencés sur tous les moteurs de recherche très bientôt si vous continuez à exercer des pressions économiques minables sur mon compte et à geler mes opérations bancaires.

     

    Je viens de recevoir un courrier en date du 18/06/09 qui précise le rejet de mon virement sur compte tiers.

     

    Ce courrier fait suite à ma demande d'explication qui a concerné ce transfert qui aurait du s'effectuer normalement en quelques jours, ce que n'a pas été fait par votre volonté ou votre incompétence chronique, pourtant votre siège social me demande de régler le problème avec vous directement ; mais comment faire puisque vous refusez toute communication écrite ou orale car vous ne pouvez pas expliquer votre attitude particulière que votre hiérarchie vous incombe d’ailleurs totalement par cette simple correspondance qui précise finalement les responsabilités de chacun si un problème survient.

     

    Vous avez rejeté volontairement ce transfert alors que l'argent était disponible sur le compte ce qui ne m'étonne en rien concernant vos méthodes particulières qui consistent à violer systématiquement le code monétaire et financier que vous semblez ignorer totalement dans mon cas pour des raisons partisanes ou politiques.

     

    Je vous demande donc par le présent courrier d'annuler définitivement ce virement puisque votre action de rejet a entraîné par la suite le retrait de cette somme par mes soins sur le compte que vous aviez recrédité auparavant.

     

    L’annulation définitive de ce virement rejeté par cyberplus est étonnamment impossible même si le logiciel le prévoit.

     

    La clôture de mes comptes d'autorité est déjà un abus caractérisé et discriminatoire pour l'ADAB mais aussi pour beaucoup d'autres associations de défense des consommateurs.

     

    Ne continuez donc pas à créer des problèmes fictifs sur mes comptes que vous clôturerez le 18/07/09 car je dénoncerai l'ensemble de ces faits sans exception par tous les moyens possibles de communication. 

     

    Dans l’attente d’un courrier qui me confirmera l’exécution de la présente demande, veuillez agréer, Madame MADALA, l'expression de mes sentiments distingués.

     

    VERDI Patrice

     

    PS : Actuellement, la BPCA a décidé de supprimer un client de façon totalement arbitraire, si vous continuez à me harceler, je vous en ferai perdre des milliers au profit de vos concurrents pour lesquelles vous ne représentez rien de crédible car vos investissements ont prouvé que vous étiez des leaders en matière d'incompétence. (NATIXIS, ECT….)


    C’EST CONFORTABLE DE S’APPELER LA BANQUE POPULAIRE MAIS C’EST UNE

    TOTALE HERESIE ET UNE HYPOCRISIE GRAVE DE VOS SERVICES

    QUI SONT LIES DEFINITIVEMENT A LA VILLE DE CANNES

    POUR LA RAFLE

    DES COMPTES DU CREDIT MUNICIPAL.

     

    EMAIL : SERMENTPV@FREE.FR


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :